Poursuite des discussions sur les alternatives à la castration à vif des porcelets

Jeudi 23 septembre 2021 s’est tenu un nouvel atelier de co-construction sur la mise en place d’alternatives à la castration à vif sur le territoire breton. Il fait suite à notre premier atelier, organisé en centre Bretagne en début d’été.

Un groupe presque doublé par rapport au premier atelier

Pour ce second temps d’échange, les personnes présentes à notre premier atelier ont été rejointes par 8 nouveaux participants. Parmi eux, 2 éleveurs porcins ou représentants de groupement d’éleveurs, 2 représentants d’abattoirs, 1 charcutier, 2 représentants d’enseignes de grandes distributions et 1 étudiante. Ce renforcement du groupe, essentiellement par des acteurs de l’aval, permet ainsi d’avoir une bonne représentativité de la filière. Les échanges en sont d'autant plus enrichissants. Un travail de synthèse réalisé entre les deux ateliers pour formuler des problématiques communes Suite au premier atelier, une centaine de questionnements avaient été formulés par les participants. Ces questionnements ont ensuite été hiérarchisés et regroupés dans 6 grandes problématiques justifiant de la difficulté à mettre en place une ou plusieurs des alternatives à la castration à vif :

  • Comment sécuriser un marché du mâle entier ?

  • Comment sécuriser la pratique et les débouchés du mâle castré ?

  • Quelle serait l’acceptation d’autres alternatives à la castration à vif  : immunocastration et sexage

  • Comment valoriser les différents types de viandes produites ?

  • Peut-on faire du Kreiz Breizh un territoire pionnier dans la mise en place d’une ou plusieurs alternatives ?

  • Comment prendre en compte le contexte actuel autour de l’élevage pour faire évoluer les pratiques et modes d’élevage ?

De la présentation des problématiques au recueil de projections dans un futur proche

Ce second atelier a permis aux 20 participants d’exprimer leurs visions du futur. Ainsi, 80 “visions” ont été recensées lors de ce deuxième atelier. Prochaines étapes ? L’équipe du LIT OUESTEREL va faire de ces visions des scénarios d’évolution qui seront présentés lors d’un prochain atelier, programmé le 18 novembre à Glomel. Vous êtes intéressé pour y participer ? N’hésitez pas à nous contacter : morgane@assolitouesterel.org



87 vues0 commentaire