Rechercher

ANIMAGINE au domaine expérimental du Pin dans l'Orne pour échanger sur l’élevage bovin

Au stade de l’élevage et de l’abattage, des pratiques courantes sont réinterrogées aujourd’hui, à la lumière de connaissances nouvelles sur les animaux et de considérations sociétales en évolution. En élevage bovin, c’est le cas par exemple du pâturage avec des grands troupeaux, et plus généralement du bien-être des bovins au pâturage, sujet dont s’est saisi le domaine expérimental INRAE du Pin par les travaux conduits par Luc Delaby. C’est dans ce cadre que le LIT OUESTEREL, en partenariat avec le Dôme et INRAE, a invité des professionnels au Pin pour participer à un atelier de réflexion collective autour de la santé et du bien-être des bovins.

Des métiers variés, des intérêts communs

Lors de cette rencontre, 7 professionnels de Normandie et Bretagne étaient présents : éleveur, enseignant en lycée agricole, vétérinaire rural, étudiant en école d’ingénieur en agronomie, éthologue, directeur d’exploitation agricole, représentant d’une ferme expérimentale. Ces participants ont réfléchit ensemble à des solutions concrètes en faveur de la santé et du bien-être des animaux d’élevage, et des conditions de travail des métiers de l’élevage. Deux problématiques ont retenu particulièrement leur attention : une fin de vie respectueuse des animaux et une approche complémentaire à la santé des bovins.


Des pistes évoquées pour une approche complémentaire de la santé des bovins et une fin de vie respectueuse de ces animaux.

Les participants ont partagé leurs connaissances et expériences autour de ces deux sujets d’intérêt dans le cadre méthodologique proposé par ANIMAGINE. Cet exercice de réflexion participative a permis de formuler une quinzaine de propositions concrètes pour répondre à ces deux problématiques, comme par exemple l'abattage d'urgence à la ferme, la diminution du temps d'attente avant abattage ou encore l'apprentissage à observer les animaux dans un but de prévention des maladies. Ces propositions seront reprises, complétées et explorées en détail lors de prochains ateliers organisés entre septembre et décembre 2021. L’objectif sera ensuite de transformer toutes ces idées en projet dans le courant de l’année 2022 afin que ceux-ci aboutissent à terme à des innovations de toutes natures qui pourront être mises en œuvre par les acteurs des filières bovines en Normandie.

Si vous souhaitez participer aux prochains ateliers, vous pouvez contacter Clémence, cheffe de projet de l’association LIT OUESTEREL : clemence(a)assolitouesterel.org.

Pour en savoir plus sur ces ateliers et le programme ANIMAGINE, vous pouvez aussi consulter le dossier complet : ANIMAGINE : Le bien-être animal, on en parle ? | ECHOSCIENCES - Normandie



9 vues0 commentaire